Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

La non-liste des concessions de Netanyahu

8 Mars 2015 , Rédigé par mordeh'ai

Dennis Ross, qui a servi de médiateur aux pourparlers de paix entre Israël et les Palestiniens, répond au rapport du Yedioth Ahronoth suggérant le que PM Benjamin Netanyahu a accepté de concessions dramatiques • Netanyahu: Le rapport est un tas de bêtises orchestrée par Noni Mozes.

 

Par Dudi Caspi, Shlomo Cesana et Gadi Golan

http://www.israelhayom.com/site/newsletter_article.php?id=24005

Adapté par Mordeh'aï pour malaassot.com

 

Dennis Ross, l'homme qui serait à l'origine du " document des concessions " publié par le Yedioth Ahronoth ce week-end, a dit à Israël Hayom que le Premier ministre Benjamin Netanyahu " n'a jamais accepté de retrait israélien aux frontières de 1967, ni de diviser Jérusalem ou le droit au retour."

 

Selon Ross, le diplomate américain qui a mené la médiation des pourparlers entre le négociateur israélien Isaac Molho et le négociateur palestinien Hussein Agha, comprenait le document en question, "J'ai toujours estimé que la meilleure façon de négocier serait dans un ensemble de discussions de brainstorming qui pourrait être informel. À cette fin, les discussions devaient commencer avant que je quitte l'administration et continuer après mon départ, j'ai travaillé avec deux amis de longue date, Isaac Molho et Hussein Agha, dans le but de créer une proposition pour un cadre Américain. L'idée était que les deux parties seraient d'accord pour négocier l'aide de la proposition américaine, tout en précisant qu'ils avaient des réserves au sujet des dispositions qui vont à l'encontre de leurs positions ".

 

" Au cours des années de nos discussions, nous sommes arrivés à de nombreux projets à la fois avant et après Août 2013, mais il n'y avait pas de projet en Août 2013. En tout cas, à mon grand regret l'exercice n'a pas réussi ", a ajouté Ross.

 

Plus tôt, Netanyahu et le Likoud ont rejeté le rapport du Yedioth Ahronoth, disant que c'était un faux et accusant l'éditeur Arnon (Noni) Mozes duYedioth Ahronoth d'orchestrer une campagne visant à tromper le public. Les associés de Netanyahu ont précisé que le document, en fait, a énuméré les concessions que Netanyahu ne seraient pas disposés à faire, et non pas comme le papier le présentait - une liste de concessions que le gouvernement avait offert aux Palestiniens.

 

" C'est un ramassis de bêtises," a déclaré M. Netanyahu lors d'une conférence du Likoud ce week-end. "Je ne ai jamais accepté de diviser Jérusalem, je n'ai jamais accepté de nous retirer sur les frontières de 1967, je ne ai jamais accepté de reconnaître le droit au retour des Palestiniens et je ne ai jamais accepté de renoncer à notre présence dans la vallée du Jourdain. Jamais."

 

Le Cabinet du Premier ministre a également publié une réponse officielle, en disant que " les conversations de l'avocat Yitzhak Molho, qui ont été obtenues grace à la médiation des États-Unis, n'ont donné aucun type d'accord. Elles ont été réalisé dans le but de procurer une proposition américaine et de relancer les pourparlers de paix tout en donnant aux deux côtés la liberté de s'opposer à toute clause qu'ils jugeaient inacceptable. Au fil des ans, un grand nombre de projets ont été présenté, mais aucun accord n'a été atteint, et même si un projet américain avait été présenté, le Premier ministre avait déclaré par avance qu'il s'opposait à des clauses qui contredisent sa position ".

 

Le Likoud a publié une réponse au nom du premier ministre aussi, déclarant que " c'est juste des niaiseries purement politiques de Noni Mozes et du Yedioth Ahronoth, avec un objectif évident: répandre de fausses allégations contre le Premier ministre Netanyahu avant les élections, ce qui diminuerait le nombre de sièges que le Likoud est censé gagner et qui porteraient la gauche - dirigé par Tzipi [Livni] et [Isaac Herzog] - au pouvoir, avec l'aide de la Liste arabe commune".

 

" La publication de ce document est un torchon de non-sens. C'est un projet d'une proposition américaine que Netanyahu n'a jamais accepté. Le premier jour des négociations, le Premier ministre Netanyahu a déclaré qu'il s'opposait catégoriquement à la division de Jérusalem, au retrait aux frontières de 1967 et à la reconnaissance du droit au retour des Palestiniens, et qu'il insistera sur la présence israélienne dans la vallée du Jourdain. Ceux-ci ont toujours été, et continuent d'être, les opinions fermes du Premier ministre ".

 

" En contraste avec cette publication scandaleuse, et contrairement à la position tenue par Tzipi Livni (qui a condamné la construction dans les quartiers juifs de Jérusalem), au cours des négociations et au cours des six dernières années, les gouvernements dirigés par Netanyahu ont approuvé la construction des milliers d'unités de logement à Jérusalem, dans la vallée du Jourdain et en Judée - Samarie ".

 

Il a été dit en outre que " Noni Mozes peut serpenté autour de toutes sortes de projets et de toutes sortes de propositions américaines qui n'ont jamais abouties à quelque chose, mais les faits sur le terrain sont très clairs: Depuis six ans, le Premier ministre Netanyahu a résisté à la pression massive internationale et n'a jamais renoncé à un centimètre de terre, il a gardé Jérusalem unifiée, construit des milliers de logements et maintenu la sécurité et l'entreprise d'implantation. Si ces rapports tendancieux déformées, entraînaient le parti du Likoud à ne pas obtenir suffisamment de voix et si le parti travailliste obtenait plus de sièges à la Knesset, le gouvernement qui sera formé sera un gouvernement de concessions et de retraits dirigé par Livni et Herzog et pris en charge par la Liste arabe commune. C'est là le vrai danger ".

 

Les Fonctionnaires du Likoud ont remarqué samedi que la fuite du "document des concessions" faisait probablement partie de la «vengeance» de l'administration américaine pour le récent discours de Netanyahu au Congrès, que l'administration avait tout mis en oeuvre pour s'y opposer fermement. Une autre possibilité qui a été émise -- que c'était une fuite organisée par les associés de Livni pour faire avancer l'agenda de l'Union sioniste.

 

Les associés de Netanyahu ont souligné les remarques faites par l'ancien ministre palestinien Ashraf al-Ajarmi, qui a dit à la radio militaire ce week-end que " Netanyahu avait effectivement fixé des conditions pour des pourparlers de paix qui se sont poursuivies au dernier tour - pas de retour aux frontières de 1967, pas de négociations sur l'est Jérusalem ou de Jérusalem, pas de retrait israélien de la vallée du Jourdain, aucune évacuation de la plupart des colonies, y compris les blocs de colonies que tout le monde utilisés dans les discussions. En substance, dans ces conditions, aucun réfugié palestinien ne pourrait retourner chez lui. Ces conditions ont empêché tout progrès et c'est pourquoi je ne crois pas ce que le Yedioth Ahronoth a rapporté car ce n'est jamais vraiment arrivé ".

 

Pendant ce temps samedi, lors d'un événement à Beersheba, le Ministre de la Défense Moshe Ya'alon (Likoud) a également fait remarquer sur la question, en disant: " Je savais que sur les négociations et je connais tous les détails. C'était un projet qui n'a été adopté ni par nous ni par les Palestiniens. Le rapport du Yediot Aharonot n'est qu'une manipulation - Je me demande ce qu'ils voulaient dire et pourquoi ils l'ont sorti ​​à ce moment particulier, Il y avait six ou sept projets américains différents comme celui-ci au cours des six dernières années! ".

 

Remarquant le récent discours de Netanyahu au Congrès, Ya'alon a déclaré que " la principale cause de l'instabilité au Moyen-Orient est le régime iranien. C'est le problème, pas la solution, que certaines personnes soutiennent. La menace iranienne est évidemment la menace numéro un qui pèse sur le monde occidental. Nous aurions aimé affronter tranquillement, mais, malheureusement, nous avons été mis sur les lignes de front de cette question, et si ce n'était pas grace à nous aucune sanction n'aurait été imposé à l'Iran....". 

reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif ©Copyright malaassot.com

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :