Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Les vrais scandales de la Marche de Paris

14 Janvier 2015 , Rédigé par mordeh'ai

Par Bruce Thornton

http://www.frontpagemag.com/2015/bruce-thornton/the-real-scandals-of-the-paris-march/

Adapté par Mordeh'aï pour malaassot.com

 

Le président français François Hollande se félicite le président palestinien Mahmoud Abbas à l'Elysée avant d'assister à un mars de solidarité dans les rues de Paris

 

Les commentateurs à la fois de gauche et de droite ont éreinté le président Obama pour avoir manqué la marche de Paris dimanche dernier. Même un énergique courtisan comme Jake Tapper de CNN subodora qu'il était "honteux" que les Etats-Unis ne soient représentés que par un ambassadeur - un, qui soit-dit en passant, a obtenu sa nomination grâce aux "levées d'argent" pour les campagnes politiques du président. Mais qui a surpris ce dernier pour son incompétence diplomatique! C'est ce même président qui donna à la reine d'Angleterre un I-Pod chargé de ses discours, banni un buste de Churchill de la Maison Blanche, salua le Roi saoudien, a laissé tomber l'enterrement de Margaret Thatcher, et insulté sur un micro ouvert le Premier ministre d'Israël, notre allié le plus important au Moyen-Orient. Etre absent de la marche c'est Obama c'est juste Obama.

Plus significatif est le fait que ces récriminations ne sont justes que pour nous distraire des questions plus importantes sur le défilé. Le premier est, pourquoi les Français ont si longtemps atermoyé? En 2012, pour ne prendre qu'un exemple, un djihadiste avait tué sept personnes, dont trois enfants juifs, à Toulouse et à Montauban. Pourquoi ces morts ne méritaient pas un grand élan de «solidarité» et de convivialité multiculturelle? Certains diront que les meurtres de Charlie Hebdo méritent plus d'attention parce qu'ils ont touché à une croyance fondamentale de la démocratie libérale, la liberté d'expression. En effet, ils l'ont fait.

Mais tuer des enfants juifs simplement parce qu'ils sont Juifs frappe tout aussi bien les croyances fondamentales - que toutes les personnes ont des droits humains quelle que soit leur race ou leur croyance, et que la tolérance confessionnelle est obligatoire pour une société ouverte et libre. Oui, le dernier massacre a également tué quatre Juifs simplement parce qu'ils étaient juifs, mais ces victimes de l'assaut violent contre nos principes ont été une réflexion après coup. Proclamations passionnées de l'importance de la liberté d'expression? Beaucoup ont entendu ceux-ci. Appels passionnés également à lutter contre l'antisémitisme? Pas tellement. Peut-être que certaines personnes ont une certaine décence résiduelle, et sont gênées d'être rappelé qu'il y a à peine six mois, ces mêmes rues de Paris étaient remplies de manifestants marchant pour le soutien au Hamas, vandalisaient des synagogues, en criant des slogans antisémites et génocidaires.

Donc, il y a une bonne quantité d'hypocrisie dans ces appels à la liberté d'expression et la tolérance, venant comme ils le font à partir des mêmes personnes qui instituent les codes de «discours de haine» contre les critiques de l'islam, et qui marquent comme «islamophobes», «xénophobes,» et «néo-fascistes» les partis politiques qui appellent à un engagement renouvelé envers la civilisation occidentale, et fiers de la culture qui a créé les droits humains, la démocratie, la tolérance, et tous les autres biens que les brocardeurs de la fierté nationale et culturelle tiennent pour acquis . Ainsi Bernard Henry-Levy rejette sournoisement comme «pyromanes de l'âme» ces partis qui appellent au patriotisme et à la fierté de leur culture, la nécessité de la défendre contre les ennemis qui veulent la détruire. Voilà pour les lamentations de Henry-Levy pour "l'unité nationale", une invitation apparemment valide seulement pour ceux qui approuvent la «tolérance» flasque et les fantasmes multiculturelles qui ont permis aux djihadistes intolérants, homophobes, misogynes, et mortellement intolérants versant le sang dans les rues de Paris.

On soupçonne que le tollé reflète la colère non pas tant aux personnes qui assassinent des innocents afin de détruire la démocratie libérale et les droits humains, mais à ces tueurs particuliers qui ont osé abattre des journalistes de gauche dans ce que François Hollande a ridiculement appelé le "capital du monde". On se demande ce que la réponse aurait été si le même nombre de personnes avait été assassiné dans un bureau du Front national. C'est le provincialisme arrogant de la grande puissance du has-been, de la version gauloise de la couverture de ce vieux New Yorker montrant les USA comme un vaste terrain vague à l'ouest de l'East River. Tuer des juifs ou des flics dans les provinces est une chose, mais des journalistes de gauche dans la Ville des Lumières? Maintenant, c'est une cause de scandale. Roger Kimball a raison quand il écrit: «Toute la production est légèrement nauséabonde dans son hypocrisie, son narcissisme surdimensionné, et son mensonge essentiel."

Mais le scandale le plus nauséabond de ce défilé c'était la présence du grand manitou palestinien Mahmoud Abbas, participant avec d'autres chefs d'Etat à un événement censé commémorer des victimes qui comprennent quatre Juifs tués par les djihadistes.

Mais Abbas n'est pas un "chef d'Etat." Il est le «président» d'un gang terroriste appelé l'Organisation de libération palestinienne (OLP), membre d'une autre organisation terroriste, le Fatah, et un négationniste. Depuis 1993, il est à la tête d'un Potemkine «gouvernement» de l'Autorité palestinienne, derrière lequel depuis maintenant 20 ans, lui et ses copains ont incité à la haine contre les Juifs dans la culture populaire arabe et dans les écoles palestiniennes, il a brutalement réprimé ses rivaux politiques, rançonné l'Ouest de fonds qui ont servi à armer des soldats et remplir les poches des "leaders" de l'AP ($ 100 000 000 seulement pour Abbas) et à concevoir une série de meurtres terroristes de citoyens Israéliens, plus de 1500 depuis Oslo et rendre le contrôle de la Judée et de la Samarie aux Palestiniens.

Ainsi, un «leader» dont toute la vie a contribué à la destruction des Juifs et de leur patrie nationale, qui a conspiré pour l'assassinat terroriste, qui glorifie régulièrement les assassins d'Israéliens comme des «martyrs» et inaugurent des écoles qui portent les noms de chacun d'eux, et qui a rejeté les offres pour une nation, qui dit que les Occidentaux sont crédules - cet homme qui incarne tout le contraire des principes démocratiques libéraux de la civilisation occidentale est invité à défiler dans une célébration de ces principes? Un «leader» qui arrête et torture des journalistes, défile en faveur de la liberté d'expression? Un tueur de juifs assiste à une commémoration à la mémoire des Juifs qui ont été tués? Mais que devons-nous attendre lorsque des nations forgées par des principes occidentaux ont sombré si bas qu'ils font d'un gang terroriste un membre d'institutions des Nations Unies - avec l'approbation de la France, souvenez-vous -- et la Cour pénale internationale, dont l'une des charges est de poursuivre le génocide et les crimes de guerre comme tirer au hasard des roquettes sur des villes. Vous devez revenir aux juges soviétiques aux mains ensanglantées siégeant au Tribunal de Nuremberg pour trouver une telle hypocrisie absurde.

La pourriture dans l'Ouest, son manque de courage culturelle et l'effondrement du moral civilisationnel, ne sera pas arrêté par une grande conversation et un affichage de l'émotion collective. Pour citer les mots de Churchill en réponse à la débâcle de Munich, "Ce ne est que la première gorgée, le premier avant-goût d'une coupe amère qui sera offerte à nous d'année en année à moins d'une reprise suprême de la santé morale et de la vigueur martiale, nous nous lèverons à nouveau et de prendrons notre position pour la liberté comme aux bons vieux temps".

Et ce "Stand"(cette posture), exigera plus que des mots et des marches.

reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif ©Copyright malaassot.com

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :