Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Le plan de diviser Israël pourrait s'appliquer à la France

18 Janvier 2015 , Rédigé par mordeh'ai

Tribune Libre : Lorsque les pays Européens sont occupés à préconiser qu'Israël transmette une partie de son territoire pour créer une entité musulmane autonome, ils devraient commencer à songer au fait que cela pourrait leur arriver à eux aussi - et en pire.

Par Guy BECHOR

http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4615540,00.html

Adapté par Mordeh'aï pour malaassot.com

 

Avec le titre "Une solution de deux Etats pour la France?", Bernie Quigley de site politique américain The Hill la semaine dernière a écrit ce qui suit:

La situation d'Israël hier et aujourd'hui est sensiblement la même que celle s'élevant aujourd'hui à Londres, à Paris, en Allemagne et dans toute l'Europe. On nous a dit par les européens depuis deux décennies qu'ils avanceraient avec force sur ceci: la seule solution à la guerre totale, la seule façon d'apaiser et de tempérer le terrorisme arabe en Israël est une solution à deux Etats.

"Pas maintenant, mais dans le temps et peut-être bientôt, les terroristes dans toute l'Europe, éventuellement dans l'allégeance à l'Etat islamique en Irak et la Syrie (ISIS) ou à al-Qaïda, apporteront un cas auprès des Nations Unies pour le statut d'un État autonome dans l' Europe post-chrétienne. Avec une certaine crédibilité, citant des plans à long terme de l'Europe et l'Amérique pour Israël comme précédent."

Est-ce que cela semble fou à quelqu'un? Pourquoi cela semble-t-il fou pour la France, mais pas pour Israël? L'essence des « deux États » était une tentative pour contenir l'extrémisme arabe pour un certain pays, pour l'apaiser- alors que précisément le même phénomène se passe en France. Ça semble fou de diviser les différents quartiers de Paris entre les islamistes et les habitants d'origine chrétiennes?

Après tout, la France a admis qu'il y a près de 751 "zones urbaines sensibles » ou "zus", un euphémisme pour les zones où les non-musulmans ne sont plus autorisés. Et si ça semble bizarre de diviser les quartiers de Paris par religion, pourquoi n'est-ce pas si fou quand il s'agit de Jérusalem ?

Tout citoyen Français natif s'empresserait de retarder une telle division, mais les musulmans eux peuvent effectivement y adhérer. Alors, quelle est la différence? Les Musulmans en France représentent 10 à 15 % de la population, mais dans les grandes villes le ratio est déjà près de 40 %, et dans quelques années, ils deviendront la majorité – que pour Israël ce n'est qu'une moindre proportion de la population.

Tout le monde comprend que l'indépendance de la « zus » serait contrôlée par al-Qaïda et l'État islamique, dans les rues de France cela signifierait la violence incontrôlable et c'est déjà le cas – alors pourquoi n'est-ce pas clair pour la capitale d'Israël, ou la terre au cœur d'Israël ?

Ce qui est vrai pour Israël serait doublement vrai pour la France ou n'importe quel pays occidental. Les zones extraterritoriales de ces pays, dominées par les musulmans, non seulement surgiraient en France – vous les trouverez dans villes britanniques - notamment dans Birmingham, Luton, Sheffield, au nord-est de Londres et East London -, ainsi que dans les villes en Suède, Belgique, Italie, etc..

Tellement de choses ont changé maintenant, et l'Europe se trouve dans la même situation qu'Israël, seulement avec de pires conditions : il n'y a pas de restrictions à l'immigration clandestine folle par millions sur son territoire, alors que le nombre de musulmans continuera à s'aggraver. Ce n'est pas seulement le terrorisme, c'est principalement la démographie – un argument que l'Europe met une fois de plus en avant pour Israël et maintenant il est fait contre elle.

L'Europe devrait comprendre qu'Israël constitue un précédent, et ce qu'elle pourrait nous imposer pourrait bien revenir en boomerang sur elle-même. Israël, du point de vue européen, est un miroir de la façon dont ils se voient, et par conséquent leurs considérations doivent faire l'objet d'une révision urgente.

Ils doivent garder à l'esprit qu'un pays musulman sur le territoire israélien pourrait conduire demain à un État musulman indépendant ou un émirat sur leur propre territoire. Le fait est, qu'aux États-Unis, ils commencent déjà à en parler.

reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif ©Copyright malaassot.com

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :