Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Nous ne pouvons pas satisfaire l'Europe

19 Décembre 2014 , Rédigé par mordeh'ai

Par Vic Rosenthal

http://abuyehuda.com/

Adapté par Mordeh'aï pour malaassot.com

 

Le Parlement de l'UE a voté hier qu'il "soutient en principe la reconnaissance d'un Etat palestinien et la solution à deux Etats, et estime que ceux-ci devraient aller de pair avec le développement des pourparlers de paix, qui devraient être avancé."

 

Je l'admets. Je ai lu dans Ha'aretz (mais je ne paie pas pour cela). Sinon, comment pourrais-je savoir ce que l'extrême Gauche d'Israël pense? Donc, je me suis habitué à la lecture - que le temps est compté, et que nous ferions mieux de mettre "fin à l'occupation" avant que les Européens ne décident de nous traiter en «nation paria» et qu'Obama oublie quelque chose comme d'utiliser son veto au Conseil de sécurité.

 

Par exemple, voici Barak Ravid aujourd'hui :

 

Netanyahu ne comprend pas l'Europe. Son approche de la crise diplomatique avec la France, la Grande-Bretagne, l'Allemagne et les autres est simpliste. Il croit que ces mouvements en Europe sont motivés par l'empressement des dirigeants européens d'obtenir les votes de la minorité musulmane croissante en avançant un programme pro-palestinien. En outre, il sent que l'attitude de l'Europe envers Israël est basée sur des sentiments antisémites profonds.

 

J'avais espéré que Ravid continuerait et expliquerait ce qu'il pense de ce qui motive l'anti-sionisme européen, sinon des choses dont il parle, mais il ne l'a pas fait. Je suppose que si il a demandé de parler comment - «l'occupation» est immorale et que la construction de bâtiments par delà la ligne verte «frustre» les Européens et l'administration Obama parce qu'elle crée soi-disant des faits sur le terrain qui préjugent du résultat des négociations.

 

Mais en supposant que les architectes du colonialisme et les auteurs de l'Holocauste * ont soudainement acquis une sensibilité morale est un des remords.

 

Les Arabes de Judée et Samarie sont mieux lotis économiquement et physiquement plus en sûreté que ceux dans les pays voisins. Objectivement leur plus gros problème c'est l'Autorité palestinienne (AP) criminelle et corrompue . Il y a sûrement quelqu'un de motivé par des préoccupations morales qui serait plus intéressé à mettre fin à la dépravation et la violence horrible de Da'esh (ISIS) et d'Assad que de satisfaire le désir des Arabes palestiniens pour un État.

Ce serait le cas même si les exigences de l'OLP n'ont pas été transparentes conçues pour créer une plate-forme pour remplacer Israël par un Etat arabe, et si ce ne était pas à 100% clair qu'un retrait de Tsahal de Judée et de Samarie apporterait une base pour le terrorisme ( probablement sous le contrôle du Hamas) au sein d'un couple de miles de l'aéroport et des centres de population d'Israël. Ce n'est pas une science de rockets (jeu de mots). Pensez-vous qu'ils ne comprennent pas tout cela?

 

Il est également évident que les Européens ne se soucient pas de faits sur le terrain, sauf si  c'est Israël qui les crée. L'UE pipe-line de l'argent pour l'Autorité palestinienne qui est utilisé pour le renforcement de constructions (illégales) des arabes dans la zone C, la partie des territoires sous contrôle total israélien selon les accords d'Oslo, tandis que chaque fois qu'Israël projette une construction de quelques appartements à Jérusalem, elle se mobilise contre. Pourquoi la construction arabe est acceptable, voire encouragée? Est-ce qu'elle ne préjuge pas des négociations aussi?

 

Ils font semblant d'être préoccupés par le droit international, dont ils insistent (à tort) qu'Israël viole par la construction de colonies. Mais de toute façon ils laissent précisément le même genre de problème en Géorgie, en Ukraine, en Azerbaïdjan, au Sahara occidental, à Chypre . Pourquoi ces incompatibilités! L'UE également ne semble pas avoir de problème avec le terrorisme, tant qu'il n'est pas dirigé contre les états de l'UE. On pourrait penser que la réponse aux actes répétés d'agression par le Hamas contre Israël qui ont provoqué trois confrontations majeures (2008-9, 2012 et 2014) isoleraient le Hamas du pouvoir. Au lieu de cela, ils veulent injecter de l'argent dans la bande de Gaza, qui permettrait de renforcer l'emprise du Hamas et l'aiderait à se préparer à la prochaine confrontation. Ils l'ont même retiré de la liste des organisations terroristes de l'UE pour faciliter cela.

 

Ce ne est pas le comportement de personnes conduits par des considérations morales. Comme Caroline Glick a dit à l'Ambassadeur du Danemark, c'est la preuve que l'Europe est en proie à une pathologique obsession avec Israël. Une obsession pour écraser la vie d'un état ​​qu'ils sont désolés d'avoir autorisé à être crée en premier lieu.

 

Il y a beaucoup de raisons à l'obsession, y compris la répugnance ressentie par les internationalistes pour un État-nation qui appartient à un peuple, la peur du syndrome de Stockholm d'antagoniser les praticiens du terrorisme, une tentative pour apaiser leurs propres sentiments de culpabilité pour leur colonialisme passé et l'Holocauste, les votes musulmanes, et -oui- des " sentiments profonds antisémites."

 

Israël ne se retirera pas de la Judée et de la Samarie, même si Tzipi Livni ou Isaac Herzog deviennent premier ministre, parce que même ils comprennent que ce serait suicidaire dans le monde d'aujourd'hui. J'ose imaginer que les membres du Parlement européen n'obtiendraient ceci.

 

Ce qui prouverait qu'ils ne se soucient pas, que le retrait n'est pas l'objectif immédiat.

 

Ce que l'Europe veut vraiment, c'est d'affaiblir Israël, de nuire à son économie, à sa sécurité et à sa capacité de se défendre, de sorte qu'à un moment donné il va disparaître. Et donc ce qui se passe maintenant, c'est probablement une étape sur la route de l'état «paria» dont Ravid est tellement inquiet.

 

Nous ne pouvons pas satisfaire l'OLP et c'est maintenant apparemment le cas de l'UE aussi. Ainsi soit-il. Il peut être difficile, mais Israël survivra. Je me demande si ce sera le cas d'une Europe non-musulmane?

 

* L'idée que seuls les Allemands étaient coupables est un mythe confortable; de grands éléments de la population du continent étaient heureux de coopérer avec les nazis pour leur projet, et la Grande-Bretagne et les Etats-Unis ont sciemment refusé l'asile à des centaines de milliers de Juifs qui essayaient de fuir.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :