Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Netanyahu n'est pas populaire, pas sympathique, mais sera réélu.

14 Décembre 2014 , Rédigé par mordeh'ai

Les sondages montrent que les électeurs ne l'aiment pas, mais Bibi sera élu . Etre à la tête du pays n'est pas un concours de popularité.

 

Par Tzvi Ben-Gedalyahu

http://www.jewishpress.com/news/breaking-news/polls-show-voters-dont-like-bibi-but-he-will-be-elected/2014/12/14/

Adapté pour malaassot.com

 

Plus de 60% des électeurs israéliens pensent que le Premier ministre Binyamin Netanyahou sera de retour au pouvoir, selon un sondage publié samedi par la chaîne10. Les résultats sont totalement à l'opposé de l'impression promue par les médias étrangers et locaux anti-Netanyahu, de la semaine dernière qui donnent que sa popularité a chuté aux alentours des 23 %.

 

Netanyahu a été très populaire pendant la guerre contre le Hamas Bordure protectrice de l'été dernier. Une fois que c'était fini, les Israéliens sont revenus à la lutte de l'un contre l'autre au lieu de l'ennemi, sa cote a chuté, ce qui est comparable à l'évolution.

 

Il n'est pas surprenant que le premier ministre ne soit pas populaire parce qu'il n'a pas de panacée pour la sécurité et des gadgets pour l'économie, les questions qui préoccupent les  électeurs israéliens, plus encore qu'un match de football. Lorsque le président du parti travailliste Yitzhak Herzog et sa nouvelle partenaire la "has-been" Tzipi Livni parlent de potions magiques comme le "processus de paix" et de justice sociale ils deviennent temporairement très populaires, aux oreilles du peuple d'Israël.

 

Le sondage de Channel 10, qui la semaine dernière avait annoncé que la cote de popularité de Netanyahu n'était que de 23 %, a montré que 62% des Israéliens pensent que Netanyahu sera de retour au poste de Premier ministre après les élections de Mars 2015.

 

Plus étonnant, personne d'autre n'est arrivé aussi proche de ce résultat. Numéro deux, pour ainsi dire, était Herzog, dont seulement 15% pensent qu'il dirigera la prochaine coalition.

 

Herzog et Livni n'ont simplement pas le succès et la capacité de communiquer de Netanyahu. Le centre-gauche, soutenu par les médias, peut se tromper en pensant qu'ils vont vider Netanyahu, mais le sondage de canal10  montre que les électeurs préfèrent quelqu'un qu'ils n'aiment pas et sur lequel ils peuvent compter plutôt que quelqu'un qu'ils aiment, mais qui n'assure pas le "job".

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :