Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Le chef de la police outrepasse-t-il son pouvoir?

2 Décembre 2014 , Rédigé par mordeh'ai

Par Michael Freund

http://www.michaelfreund.org/15750/yohanan-danino

Adapté par Mordeh'aï pour malaassot.com

 

Au milieu du drame politique sur le sort de la coalition gouvernementale, un spectacle non moins crucial celui de l'avenir de l'Etat juif a été largement négligé. Dans une série de déclarations publiques pendant quatre jours consécutifs, Yohanan Danino chef de la police a effrontément outrepassé sa compétence et so autorité, en lançant des attaques verbales sans précédent contre le procureur général, la droite israélienne et des membres de la Knesset.

Sous les fortes critiques au cours des dernières semaines sur son incapacité à enrayer la violence palestinienne sur le Mont du Temple et à Jérusalem-Est, Danino fait ce que tout fonctionnaire maladroit ferait: il a essayé de jeter le blâme sur tout le monde, sauf sur lui-même.

Lors d'une conférence à Sderot, le premier policier d'Israël a dénoncé les visites au Mont du Temple de parlementaires de Droite, ce qui suggère qu'ils avaient suscité des émeutes palestiniennes. En outre, il a affirmé que ceux qui cherchent à changer la politique israélienne du Site le plus sacré du judaïsme ne devrait pas être autorisé à y mettre les pieds. 

Danino a dit: " "On devrait interdire à celui qui veut changer le statu quo sur le Mont du Temple - il ne devait pas lui être possible d'aller là-haut,"  ajoutant que , " J'ai interdit au député du Likoud Moshé Feiglin de monter sur le Mont sans avoir le soutien du Procureur Général. C'est une erreur, de permettre à quelqu'un qui est un symbole du mouvement pour le changement du statu quo de monter sur le Mont ".

En effet, notre estimé chef de la police vient de déclarer que ceux qui soutiennent la politique gouvernementale sur le Mont du Temple peuvent visiter le Site, alors que les opposants devraient être empêchés de le faire. En d'autres termes, l'exercice des droits et des libertés fondamentales, au moins dans l'esprit de Danino, devrait être directement lié à ses opinions politiques, et malheur à celui qui souhaite modifier la politique du gouvernement.

C'est un scandale absolu et cela démontre que Danino ne comprend pas la première chose du fonctionnement d'une démocratie. Des droits inaliénables de la personne, comme la liberté d'expression et de culte, n'appartiennent pas à Danino, à la police ou même à l'état. Ils sont, les droits naturels donnés par D.ieu, et le rôle de l'État est de les protéger et de les soutenir. Un membre de la Knesset ou un citoyen ordinaire a le droit de visiter le Mont du Temple, indépendamment de ses vues personnelles vis à vis de la politique du gouvernement. C'est tellement évident et évident en soi qu'on ne devrait pas avoir besoin de le souligner, particulièrement à l'homme qui sert comme Chef des forces de l'ordre et de l'application de la loi d'Israël.

Sans surprise, commentaires scandaleux de Danino ont conduit, Yuli Edelstein, Président de la Knesset, d'envoyer une lettre au Ministre de la Sécurité publique Yitzhak Aharonovitch dans lequel il a noté à juste titre que " ces déclarations sur des fonctionnaires élus sont graves et inappropriées venant d'un commissaire de police. Il est inacceptable qu'un fonctionnaire - ayant ce haut poste - remettrait peut-être en question la liberté de mouvement des membres de la Knesset ".

Et pourtant, c'est exactement ce que fait Danino - et il ne se arrête pas là.

Le vendredi, en réponse à la lettre de Edelstein, Danino lors d'un forum public à Ashkelon dit que, " le président de la Knesset Yuli Edelstein ne comprend pas du tout ce qu'est le rôle du commissaire." En outre, il a déclaré: " Non seulement je ne retire pas ce que j'ai dit, mais j' ajouterai l'annonce que je ne vais pas permettre à ces membres de la Knesset à visiter le Mont du Temple."

Si vous n'êtes pas outré et scandalisé c'est que vous ne vous souciez pas du comportement de Danino.

Sa tâche en tant que commissaire de police est d'appliquer la politique du gouvernement et de maintenir l'ordre public. Comment ose-t-il se perdre dans des questions de politique et d'intimider publiquement des élus.

En réponse, le Mouvement pour la Démocratie et la Gouvernance a exigé que Danino s'excuse ou être relevé de ses fonctions. Son président, Yehuda Amrani, a déclaré que tandis que le chef de la police est libre de donner ses opinions aux décideurs dans des forums fermés, il est totalement inacceptable d'accepter qu'il conteste publiquement les politiques légalement formulées qu'il a juré de mener à bien.

Néanmoins, Danino continue de restreindre les droits des Juifs à visiter et à prier librement au Mont du Temple, de traiter le site comme si il lui était son propre fief plutôt que le patrimoine de la nation tout entière. Il souligne la nécessité de maintenir la paix sur le Mont, mais cherche à le faire en cédant à l'intimidation et aux menaces palestiniennes.

Ici aussi, il est dans l'erreur. Plutôt que d'empêcher les Juifs d'exercer leurs droits fondamentaux, Danino devrait redoubler ses efforts contre les Palestiniens qui cherchent à porter atteinte à ces mêmes droits.

Comme l'a dit Thomas Jefferson, "Je préfère être en butte aux désagréments qui cotoyent trop de liberté qu'à ceux qui y assistent trop faiblement."

Mais il semblerait que notre chef de la police méconnaît tout simplement son rôle et n'est pas à la hauteur. Donc, nous allons lui préciser aussi simplement que possible: en tant que fonctionnaire, M. Danino, vous êtes censé être au service du public, et non l'inverse.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :