Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

27 novembre 2014 4 27 /11 /novembre /2014 08:02

the elder of ziyon

http://elderofziyon.blogspot.fr/

Adapté par Mordeh'aï pour malaassot.com

 

C'est un timbre de Palestine sous mandat britannique. Il est écrit «Palestine» en hébreu, en arabe et en anglais, mais en hébreu,ont été ajouté les initiales א.י . (EY), pour Eretz Yisrael, la Terre d'Israël, c'est comme cela que les Juifs ont toujours appelé cette région.

En 1925, les dirigeants arabes en Palestine étaient très bouleversés par ces deux lettres, alors ils sont allés devant la cour de justice. Bulletin de la Palestine du 13 Octobre 1925: Comme déjà signalé, le juge en chef, Sir Thomas Haycraft, et M. Corrie officier de justice, ont entendu samedi dernier la plainte proférée par M. Jamal Husseini contre le gouvernement de la Palestine. Le demandeur a demandé que la Cour devrait obliger le gouvernement à supprimer sur les "timbres" et d'autres documents officiels les lettres hébraïques "א.י" (étant les initiales pour le mot hébreu, "Eretz-Israël", ne laissant que le mot "Palestine" en hébreu .

L'avocat du demandeur a fondé sa poursuite sur l'article 22 du Mandat britannique sur la Palestine qui stipule que tout ce qui est inscrit dans l'une des langues officielles doit être transcrit dans les deux autres langues. Les initiales «EI» (Eretz Israël) ont été inscrites en hébreu que, en violation aux dispositions du Mandat. Le juge en chef a demandé à l'avocat s'il accepterait que les initiales «EI» soient également inscrites en arabe et en anglais. L'avocat a répondu par la négative.

Leurs Honneurs ont ensuite souligné que les initiales «IE» était la traduction de la Palestine. L'avocat a soutenu que « EI» n'était pas la bonne traduction de « Palestine » leur signification étant " terre des Juifs." Il a dit que "Palestina" était déjà inscrit, et que l'apposition des initiales "EI" est tautologique. Il était d'avis que leur addition constituait un point politique pour prouver que la terre était celle des Juifs. Les Philistins et les Juifs étaient deux nations distinctes, existantes à des moments différents, et le sens de l'une ne s'appliquait pas à l'autre. Il a demandé à la Cour par conséquent que: elle devrait ordonner la suppression des initiales «AE» de timbres et autres documents officiels en Palestine - ou, subsidiairement, d'ordonner l'inscription des mots «Suria El Jenobia" (sud de la Syrie), surnom arabe de Palestine .

Cette dernière phrase en dit long. Jamal Husseini, qui était l'un des architectes des massacres Juifs de 1929  et reste un grand leader arabe de Palestine dans les années 1940, a estimé que dans le but de garder les choses égales par ailleurs, les Arabes devraient être en mesure d'utiliser officiellement leur propre nom pour la Palestine tout comme les Juifs utilisaient Eretz Yisrael. Et ce nom est celui? de Syrie du Sud! 

Plusieurs années après les dirigeants arabes ont officiellement abandonné leur désir d'intégrer la Palestine à la Syrie, mais il reste néanmoins que les masses arabes  considérent encore la Palestine comme étant un territoire d'une nation arabe au sens large, mais pas leur propre nation. Notez également que Husseini considérait à l'époque les Arabes de Palestine comme des descendants des Philistins, et non des Cananéens, comme le prétendent les dirigeants arabes d'aujourd'hui .

En outre, Jamal Husseini a admis que le peuple juif était une nation - quelque chose de vigoureusement nié par les dirigeants arabes palestiniens d'aujourd'hui.

C'est un timbre de Palestine sous mandat britannique. Il dit «Palestine» en hébreu, en arabe et en anglais, mais en hébreu, il est ajouté les initiales א.י . (EY), pour Eretz Yisrael, la Terre d'Israël, qui est ce que les Juifs ont toujours appelé la région.  En 1925, arabe dirigeants en Palestine étaient très bouleversé par ces deux lettres, alors ils sont allés à la cour.  De la Palestine Bulletin 13 Octobre 1925:

C'est un timbre de Palestine sous mandat britannique. Il dit «Palestine» en hébreu, en arabe et en anglais, mais en hébreu, il est ajouté les initiales א.י . (EY), pour Eretz Yisrael, la Terre d'Israël, qui est ce que les Juifs ont toujours appelé la région. En 1925, arabe dirigeants en Palestine étaient très bouleversé par ces deux lettres, alors ils sont allés à la cour. De la Palestine Bulletin 13 Octobre 1925:

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai