Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Le journaliste qui a rapporté l'expression « Poule mouillée » prétend qu'Obama est pro-israélien.

10 Novembre 2014 , Rédigé par mordeh'ai

Par Daniel Greenfield

http://www.frontpagemag.com/2014/dgreenfield/chickens__t-reporter-claims-Obama-is-Pro-Israel/

Adapté par Mordeh'aï pour malaassot.com


Jeffrey Goldberg a aidé à embarrasser Obama par la citation farouchement dérisoire de « poule mouillée » ainsi non seulement il a causé la dernière crise entre Obama et l'Etat juif, mais saboté son propre effort pour nuire à Netanyahu tout en voulant aider Obama.

 

Depuis lors, Goldberg est retourné à la fabrication des mêmes arguments ennuyeux qu'un enfant peut avoir. L'argument est un faux dilemme. Les Libéraux l'aiment plus qu'ils n'aiment l'eau éthiquement fournie à 50 dollars. Il y a quelque chose comme ça.

 

« Soit vous croyez que le système de l'immigration actuelle fonctionne sinon vous devez soutenir ma proposition d'amnistie des étrangers illégaux. Soit vous pensez que notre sécurité nationale est impeccable soit vous devez soutenir mon plan de lâcher une bombe sur Denver. »

 

L'alternative Goldberg c'est toujours la même rengaine.

 

Mon principe de base est simple: Si vous pensez que le statu-quo au Moyen-Orient est durable, c'est à dire, si vous croyez qu'Israël peut maintenir ses implantations de peuplement dans l'ensemble de la Cisjordanie, à l'infini et continuer, dans l'avenir pour une période indéterminée, de subvertir les Palestiniens travaillant toujours pour une solution à deux États, alors Obama peut vraissemblablement être accusé — d'un point de vue rhétorique, au moins — comme anti-Israëlien.

 

Goldberg a tort de deux façons.

 

Tout d'abord, il est possible de ne pas haïr Israël, mais croire que la situation est instable. Ce n'est pas le cas d'Obama qui n'aime pas Israël et ne se soucie pas beaucoup si la situation est durable ou non. Cependant, pour être juste, aucun président ne s'est soucié si c'était durable.

 

Deuxièmement et plus pertinente, aucune situation n'est durable « à l'infini », quand il s'agit de pays.

 

Est-ce que les États-Unis sont durables infiniment? L'Histoire penserait le contraire. C'est pourquoi les Etats-Unis ne sont pas viables. Allons-nous donc bombarder Denver.

 

Toutes les nations et les civilisations sont par nature non durables. C'est leurs déséquilibres qui leur fournissent l'élan et la croissance. Une civilisation vraiment durable serait statique et morte incapable de croissance ou de changement.

 

C'est quelque chose que les libéraux qui aiment abuser le mot durable même plus qu'ils n'aiment Obama, mais n'arrivent pas à le comprendre.

 

Troisièmement, il n'y a aucun Arabe palestinien qui travaille pour une solution à deux Etats. Le dernier tour de négociations, a été complètement saboté par Abbas, et l'a prouvé.

 

Mis à part tout le reste, c'est pourquoi l'argument de Goldberg et l'argument  «Israël doit cesser d'être égoïste» et faire plus pour la paix n'est rien de plus qu'un mensonge utilisé pour vendre une campagne contre l'Etat juif.

 

Israël ne est venu aux nombreuses négociations, a fait des offres infinies, seulement pour obtenir d'être bombardé, mitraillé et voir l'autre côté, s'éloigner à la dernière minute c'est ce qu'il a toujours fait depuis Arafat.

 

La seule chose qu'établit le dernier laïus de Jeffrey Goldberg c'est qu'il est dans une position de menteur et de malhonnête.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :