Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Alerte à la terreur déclenchée au niveau le plus élevé en Israël

9 Novembre 2014 , Rédigé par mordeh'ai

Joie d'un homme sauvé de la mort. Hymne. De David.

Garde-moi, ô Dieu: c'est en toi que je trouve refuge (Psaume 16:11)

 

Par Lea Speyer

http://www.breakingisraelnews.com/24022/terror-alert-raised-second-highest-level-across-israel/#oAeYo3icmJUMJZ2p.97

Adapté pour malaassot.com

 

De Jeunes palestiniens ont été vus brandissant le drapeau palestinien et jetés des pierres sur des policiers israéliens de la Police des FrontierEs à l'entrée du village arabe, Kfar Kanna, dans le nord d'Israël, le 8 novembre 2014.

 

La Police dans tout Israël a reçu l'ordre dimanche d'exploiter son deuxième plus haut niveau d'alerte après qu'un palestinien âgé de 22 ans a été abattu et tué par la police vendredi soir et les émeutes qui ont suivi dans Jérusalem, la Judée, la Samarie et la Galilée.

 

Hir Alhamdan, un résident de Kafr Kanna en Galilée, a été tué alors qu'il tentait d'attaquer les policiers qui se rendaient à l'arrestation d'un de ses parents.

 

Le niveau d'alerte a été déclenché par l'inspecteur général de la Police Yochanan Danino après que arabes aient appelé à une grève générale ce dimanche. Des incidents violents, dont plusieurs attaques aux jets de pierres, ont été déjà signalé avant l'aube dimanche.

 

Déjà samedi soir, des émeutiers palestiniens ont commencé la grève, et perpétrer des attentats violents à travers Israël.

 

Tard samedi soir, un garçon israélien de trois ans a été blessé lorsque des lanceurs de pierres ont attaqué le véhicule qui le transportait. Selon l'armée israélienne, le véhicule circulait sur la Route 60 près de Shilo Junction en Samarie lorsqu'il a été attaqué.

 

Également samedi soir, des émeutiers palestiniens ont lancé des pierres sur la station de traway sur rail de Shuafat à Jérusalem. Au pont de Taibe, un conducteur âgé de 18 ans a été arrêté quand il a bloqué l'autoroute en mettant le feu à des pneus.

 

Dans le quartier d'A-tur à Jérusalem, des émeutiers ont jeté des pierres sur les forces de sécurité israéliennes. Dans le quartier musulman de la vieille ville, des palestiniens ont lancé des feux d'artifice et des pierres sur la police. Pas de dommages ou de blessures n'ont été signalés. La police a dû utiliser des méthodes de dispersion de foule pour arrêter les attaques.

 

À l'entrée de la ville de Barta'a, situé près de Haïfa, les émeutiers ont lancé des pierres et endommagé un véhicule. Sur la route 5, les passagers d'un autobus ont été blessé après une attaque aux pierres qui a causé un accident de voiture le long de la route.

 

Le député Israélien de droite se tenait aux cotés de la police pour soutenir son action de l' attaque de Alhamdan, tandis que certains de la Gauche appelaient cela un meurtre.

 

Palestinian youth clash with Israeli Border Police at the entrance to the Shuafat refugee camp, following the driving terror attack in Jerusalem by a resident of the camp. The Shuafat man drove his car into a crowd of people waiting by the Shimon Hatzadik lightrail station in Jerusalem injuring at least 8 people, and killing at least one bystander. The driver was shot and killed near the site of the attack. November 05, 2014. (Photo: Hadas Parush/FLASH90)Des jeunes palestiniens entrent en conflit avec la Police des frontières israélienne à l'entrée du camp de réfugiés de Shuafat, suite à l'attaque terroriste menée à Jérusalem par un résident du camp, 5 novembre 2014. (Photo : Hadas Antoine/FLASH90)

 

Le Ministre de l'Economie Naftali Bennett a dit d'Alhamdan « un terroriste arabe fou » qui a tenté « d'assassiner les agents à l'intérieur du véhicule. »

« La réaction des officiers, est celle que l'on attend de nos hommes de la sécurité.»

"Ce n'est pas meurtre de sang-froid et nous ne devrions certainement à aucun moment  abandonner les gens qui sont envoyés pour nous défendre, a déclaré Bennett."

« Si nous ne les soutenons pas, nombre d'Israéliens seraient tués de plus en plus soit par des coups de couteaux, des pétards et des voitures-béliers. »

 

Le Ministre de la construction Uri Ariel a dit que l'attaque de vendredi a servi comme un signe d'avertissement. « Celui qui croit au confinement à Jérusalem, en fin de compte, devra faire face au terrorisme à Kafr Kana.»

 

La Chef du Meretz, Zehava Gal-On, a appelé à une enquête publique sur l'évènement, l'appelant meurtre. « Les normes d'occupation et les assassinats par des policiers des territoires et de Jérusalem menacent les Arabes israéliens, » elle a dit.

 

Le Député Arabe Ahmed Tibi, a déclaré que l'incident était « un assassinat du style gang des rues ».

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :