Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Que voulons-nous vraiment sur le Mont du Temple ?

2 Juin 2014 , Rédigé par mordeh'ai

Nadav Shragai
http://www.israelhayom.com/site/newsletter_opinion.php?ID=8597
Adapté par Mordeh'aï pour malaassot.com
 
Il est difficile de concilier ce qui s'est passé au Mont du Temple, au cours des derniers mois. Mon bon sens a de la difficulté à tolérer la réalité qui est devenue une incontournable: incitations et émeutes musulmanes, Juifs maintenus de force à l'extérieur et la police, au milieu, montrant sa faiblesse manifeste.

 

Le circuit final de la journée de Jérusalem, quis'est frayé son chemin vers l'extrémité orientale de la ville, a été particulièrement embarrassant, mais pas très surprenant. Tout comme nous sommes habitués à Tisha B'Av, pendant la Pâque et Souccot -- quand les Juifs traditionnellement cherchent à gravir le Mont du Temple -- la police a décidé de fermer le Mont du Temple aux Juifs et restreignent considérablement leur présence sur le Mont, tout cela grâce à la violence islamique.

 

Cela s'est passé le jour de Jérusalem, mais il ne faut pas être prophète pour prévoir sa récidive perpétuelle jusqu'à ce qu'enfin, le gouvernement israélien se tienne devant le miroir et se pose certaines questions cruciales telles: que veut Israël au Mont du Temple? Mais quelles réalités veut-il voir?

 

Il est très important que cette introspection se fasse au niveau politique -- du gouvernement israélien -- et non au niveau de la défense.

 

Depuis plus de 30 ans, j'ai travaillé sur des perspectives contrastantes concernant le Mont du Temple, et l'impression claire et cumulative, j'ai rassemblé, c'est que, dans ce domaine, tout est en arrière: la défense établit les politiques, alors que les décideurs sont devenus essentiellement les tampons des fonctionnaires de la défense. Cela n'y a pas toujours ressemblé, en particulier sur la question qui a, au cours des derniers mois, tourneboulé le Mont du Temple, sur ce sujet volcanique, menaçant de se rompre à tout moment -- la présence juive.

 

Un ajustement urgent est absolument nécessaire. La strate politique doit un projet  politique. Les responsables de la défense doivent exécuter ladite politique. L'organisme qui doit équilibrer entre désir et réalité sur le Mont du Temple c'est le gouvernement, mais non pas la police.

 

La conversation sur le Mont du Temple est basée sur un vieux statu quo déterminé par Moshe Dayan sur le site en 1967, et il est devenu redondant. En 1967, deux mosquées exploitées sur le Mont du Temple: Al-Aqsa et le dôme du rocher, qui n'était pas initialement une mosquée, mais est devenu une au fil des ans. Aujourd'hui, deux mosquées souterraines les ont rejoint: Al-Aqsa Al-Qadim et merice, aux écuries de Salomon. En 1967, on a interdit aux Juifs de prier sur le Mont du Temple, mais ils étaient autorisés à le visiter librement. Aujourd'hui, les visites des Juifs sont sérieusement limitées ou, comme c'est souvent le cas, totalement interdites. En 1967, l'influence de la Jordanie sur le site était sans conséquence, mais aujourd'hui, pour diverses raisons, elle est devenue infiniment plus grande, elle « contribue » à étouffer la présence juive .

 

Les individus qui croient que les Juifs devraient être en mesure d'exercer leur droit de prier sur le Mont du Temple sont tout à fait justifié, mais elles ont aussi la tête dans les nuages. Le lait a été renversé. Maintenant on doit agir dans un processus étape par étape; Nous ne pouvons pas sauter 20 étapes à la fois. Nous devons nous concentrer sur des éléments les plus rudimentaires mais pourtant cruciaux : restauration de la liberté d'accès sans restriction et circulation semblables pour des Juifs laïques ou religieux, dans le plus sacré des lieux. Nous avons suffisament de ressources pour y arriver.

 

Les musulmans doivent comprendre que les portes au Mont du Temple peuvent tout aussi bien leur être fermées. Le Waqf doit comprendre que ses pouvoirs d'autorité peuvent être emportées, et la branche nord du mouvement islamique en Israël, qui a des liens clairs avec le Hamas, doit rester à l'écart.

 

Le mouvement pour un Mont du Temple juif, toutefois, doit aussi réaliser qu'en insistant sur le droit de prier maintenant, à ce stade, n'est pas seulement inaccessible, mais aussi un obstacle à l'objectif beaucoup plus humble qui se  base sur la restauration de la liberté d'accès et de circulation pour tous les Juifs sur le Mont du Temple.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :