Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

USA : pas de veto à l'Onu pour la Palestine comme Etat

30 Mars 2014 , Rédigé par mordeh'ai

Les Etats-Unis n’arrêteront pas une demande d’adhésion d’un futur Etat palestinien auprès des organisations internationales, même si le processus de paix avec Israël échoue, a affirmé un diplomate américain samedi soir, selon le Jerusalem Post. L’administration Obama a rassemblé tous ses efforts pour sauver les pourparlers de paix, qui ont frôlé l’effondrement ces dernières semaines, après le refus de l’Autorité palestinienne de reconnaître le caractère juif d’Israël, ainsi que le report par Israël de la libération du quatrième et dernier contingent de prisonniers palestiniens...

Par

http://koide9enisrael.blogspot.fr/2014/03/usa-pas-de-veto-la-palestine-comme-etat.html#more


Le ministre palestinien des Affaires des prisonniers Issa Qaraquae, a déclaré à l’AFP samedi : « aujourd’hui, les prisonniers ne seront pas libérés ». « Des efforts sont faits pour sortir de la crise et je pense que dans les 24 heures à venir tout sera plus clair », a-t-il ajouté.

Israël propose de libérer 400 nouveaux prisonniers

Israël a proposé de libérer un nouveau groupe de 400 prisonniers palestiniens, en plus du quatrième contingent qui devait être libéré ce week-end, si l'Autorité palestinienne s'engage à prolonger les pourparlers de paix de six mois, a rapporté samedi le site d'information Times of Israel citant une source palestinienne.
Selon la nouvelle offre israélienne, Jérusalem se réserverait le droit de déterminer quels détenus feraient partie de ce nouveau groupe de prisonniers.
Samedi soir, le ministre de l’Economie Naftali Bennett a rejeté la proposition de libération de ce nouveau contingent de 400 prisonniers.
Il a affirmé avoir reçu des centaines de demandes de renseignements sur le prétendu rapport, à laquelle il a répondu sur son compte Facebook: « Que l’on soit bien clair: cela ne se produira pas. »
Les Etats-Unis, soucieux de poursuivre les négociations en cas d'enlisement des discussions, ont soutenu la proposition israélienne.
Jusqu'à samedi soir, cependant, le président de l'AP Mahmoud Abbas a insisté pour que le quatrième groupe de 26 prisonniers dont la libération était prévue ce week-end, soit d'abord relâché avant d'envisager une quelconque prolongation des négociations, dont l'échéance est fixée au 29 avril prochain.
Israël a reporté la libération de ce contingent, qui inclut la présence de 14 Arabes israéliens, pour des questions juridiques.
Le ministre des Prisonniers au sein de l'Autorité palestinienne, Issa Karaka, devait tenir une conférence de presse samedi soir pour exhorter Abbas à quitter la table des négociations et l'inciter à plaider la cause d'un Etat palestinien à l'ONU et auprès d'autres organisations internationales si Israël ne libérait pas le quatrième groupe des prisonniers dans les prochains jours.
Cette annonce intervient alors que le Centre palestinien pour l'opinion publique a publié samedi un nouveau sondage révélant que 87% des Palestiniens pensent que la direction palestinienne devrait renouveler ses efforts de reconnaissance à l'ONU si le quatrième et dernier groupe de prisonniers n'était pas relâché.

Kerry veut définir Israël comme "foyer national des Juifs"

Le secrétaire d'État américain John Kerry a par ailleurs tenté de surmonter l'une des difficultés des négociations de paix liée au refus des Palestiniens de reconnaître Israël comme "Etat juif" en proposant à la place la dénomination de "foyer national des Juifs", rapporte samedi le journal arabophone Al-Hayat basé à Londres.
Le journal, qui cite des sources diplomatiques occidentales, indique qu'en échange de la proposition de Kerry, les Etats-Unis ont demandé aux Palestiniens d'accepter que leur capitale ne soit établie que dans certains quartiers de Jérusalem-Est.
Selon Al-Hayat, les Palestiniens auraient rejeté cette proposition.
Une source palestinienne a confié au journal que les responsables américains ont exprimé leur volonté de changer le principe lié à la reconnaissance d'Israël comme un Etat juif et d'en faire une condition à un accord permanent, mais les Palestiniens auraient refusé cette offre.
Le journal ajoute également que Kerry et l'émissaire américain pour les pourparlers au Moyen-Orient Martin Indyk ont rapporté au président palestinien Mahmoud Abbas que le Premier ministre Benyamin Netanyahou les avait averti que sa coalition gouvernementale s'effondrerait s'il libérait le quatrième contingent de prisonniers palestiniens, car celui-ci comprend 14 prisonniers arabes israéliens.
Selon Al-Hayat, la partie palestinienne craint qu'accepter ces conditions affaiblissent les droits des Palestiniens.
Du côté israélien, en revanche, le journal londonien indique que les responsables ont affiché leur enthousiasme devant la proposition américaine.
Les responsables américains ont exigé d'Abbas qu'il accepte de prolonger les négociations afin d'avoir une marge pour convaincre Israël de libérer les prisonniers, selon le journal, mais Abbas a rejeté cette injonction, expliquant qu'il ne souhait discuter d'aucune question relative aux négociations tant que les prisonniers n'étaient pas libérés.
"Bien que Kerry travaille pour parvenir à un accord-cadre, son collaborateur Martin Indyk examine de son côté les alternatives à la poursuite des négociations au cas où les discussions portant sur l'accord-cadre était amené à échouer", conclut Al-Hayat.


Source I24News
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :