Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

2 mars 2014 7 02 /03 /mars /2014 09:59

par Robert M. Danin

http://blogs.cfr.org/danin/2014/02/28/president-obamas-march-summit-with-israeli-prime-minister-netanyahu/

Adaptation de Mordeh'aï pour malaassot.com

 

Le président Barack Obama accueillera le Premier ministre Benjamin Netanyahu à Washington lundi. La dernière fois que les deux dirigeants se sont rencontrés c'était le 30 Septembre 2013, dans le même bureau oval; Obama avait de grandes nouvelles pour le leader israélien: son administration avait engagé des négociations secrètes de haut niveau les sept derniers mois avec l'adversaire le plus menaçant d'Israël , l'Iran.

 

Le prochain sommet israélo-américain va sûrement manquera d'un tel drame. Bien que leur conversation se concentrera sur les deux mêmes questions qui ont dominé leur long dialogue de près de cinq années -- l'Iran et  la paix avec les Palestiniens- la discussion va maintenant porter plus sur les grandes tactiques de négociation, qu'une stratégie fondamentale. Le président Obama ne passera pas  du temps à essayer d'empêcher l'aviation israélienne d'attaquer les installations nucléaires iraniennes, ni non plus de pousser Netanyahou d'arrêter les activités des implantations.

 

Pour l'instant, l'administration Obama est au commandes, des négociations à la fois avec l'Iran et entre Israël et les Palestiniens. Netanyahu est en grande partie spectateur d'un des processus et un participant réactif à l'autre. Les différences entre les États-Unis et Israël n'ont pas été levé ni différé. Netanyahu va réagir à Obama, il n'est pas placé pour préconiser une approche tout à fait différente sur ces deux fronts.

 

Iran: L'écart fondamental entre Obama et les objectifs de Netanyahou concernant l'Iran demeure: l'objectif du leader américain est d'empêcher l'Iran de développer une arme nucléaire, l'objectif israélien est de voir l'Iran privé de la capacité de développer une arme nucléaire. Mais les Etats-Unis ont signé un accord-intérimaire nucléaire avec Téhéran dans la période écoulée depuis la dernière rencontre d'Obama et de Netanyahu , et les négociations sur un accord global entre le P5 +1 et l'Iran sont en cours.

 

Compte tenu du contact américano-iranien maintenant ouvert, le leader israélien essayera d'influer, pour le moment, sur le comportement de négociation d'Obama. La position déclarée d'Israël est d'exiger aucun enrichissement iranien. Au cours des dernières négociations avec des responsables israéliens, le négociateur américain Wendy Sherman a suggéré cette position, bien que souhaitable, est inaccessible. Alors que Netanyahou va adhérer à sa position publique, en privé, il est plus probable qu'il se concentre sur les types de contraintes de l'activité, d'enrichissement de l'uranium iranien, nécessaires à la fois à détecter et à empêcher une tentative d'échapatoire iranienne. Si les négociations avec l'Iran produisent un accord avec des garanties importantes, les avions d'Israël resteront probablement cloués au sol.

 

Paix israélo-palestinien:  Avec la date limite d'Avril 2014 auto-imposée par l'administration Obama  pour un,accord de paix israélo-palestinien  mettant fin au conflit global approchant rapidement, la paix au Moyen-Orient figurera en bonne place à nouveau dans les deux discussions des deux leaders. Mais on n'attend pas de feux d'artifice spectaculaires sur ce front. L'administration Obama, tout en reconnaissant qu'un traité de paix global ne sera pas signé au cours des prochains mois, prépare maintenant un "accord-cadre" qu'elle présentera prochainement aux Israéliens et aux Palestiniens.

 

Bien qu'il reste un travail en cours, avec des détails qui seront exposés publiquement, par le Secrétaire d'État John Kerry qui est apparemment en train de préparer un plan qui répond largement aux objectifs de Netanyahu sur deux questions d'intérêt primordial pour lui: la reconnaissance d'Israël comme un Etat juif, et de solides dispositifs de sécurité pour Israël dans le cadre d'un accord de paix. Sur la zone la plus susceptible de se révéler difficile pour Netanyahu d'accepter en ce moment - le statut final de Jérusalem-est - les États-Unis auraient en préparation des formules suffisamment vagues pour être admises par le  dirigeant israélien et ses partenaires de la coalition.

 

Cet effort pour éliminer les objections israéliennes à la négociation est susceptible d'atteindre le résultat escompté. Le mot de Jérusalem tard cette semaine est que Netanyahu va probablement accepter la formule des États-Unis, ou du moins ne pas la rejeter d'emblée. Les partenaires de la coalition du Premier ministre les plus susceptibles de s'opposer à des concessions importantes semblent préférer une approche américaine qui maintient les négociations israélo-palestiniennes en cours tout en leur permettant de garder leurs postes ministériels. Par conséquent, la prochaine réunion Obama-Netanyahu dans le bureau oval est susceptible de finir en déclarations publiques d'amitié et d'amabilité.

 

Toutefois, une telle rencontre préparerait alors  le terrain pour un tête-à-tête potentiellement plus difficile lorsque le président Obama accueillera le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas le 17 Mars prochain. Les responsables de la Maison Blanche en coulisses la presse cette semaine en disant " qu'il existe maintenant une occasion très opportune pour le président de s'impliquer." Pourtant, selon le quotidien palestinien Al-Qods , M. Abbas a réagi avec colère aux propositions américaines quand il a rencontré récemment le secrétaire Kerry à Paris. Pour être sûr, le marchandage continuera probablement en coulisses. Les sommets de mars avec Netanyahu et Abbas testeront si oui ou non c'est en effet une "occasion opportune" pour le président Obama.

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai