Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

3 mars 2014 1 03 /03 /mars /2014 11:30

Par Leo Rennert

http://www.americanthinker.com/blog/2014/03/obama_paints_bibi_as_obstacle.html

 

Adapté par Mordeh'aï pour malaassot.com

Par un coup de pied d'âne à Benjamin Netanyahu, le président Obama a fustigé le dirigeant israélien comme le seul obstacle à un accord de paix, tout en louant Mahmoud Abbas comme un partenaire engagé pleinement pour la paix  .

Dans une interview à Bloomberg en avance sur leur sommet à la Maison Blanche, Obama a clairement indiqué que l'entière responsabilité de mettre fin au conflit israélo-palestinien repose avec Netanyahu - et seulement avec Netanyahu.

Dans un aperçu de sa conversation avec Bibi lundi à la Maison Blanche, le président a déclaré qu'il demanderait au Premier ministre, " Si ce n'est pas maintenant, alors quand? " et "Si ce n'est pas vous, qui ?"

On se demande pourquoi Obama aurait recours à de telles tactiques brutales qui seraient liées à refroidir de nouveau leur relation. Obama a peut-être eu des divergences avec d'autres dirigeants nationaux, mais il n'a jamais fait une sortie d'une telle vivacité. Pourquoi cet impardonnable traitement de Bibi avant leur sommet?

Et pourquoi face au monde au début de leur sommet? Si Obama voulait vraiment faire avancer le processus de paix, pourquoi aurait-il lancé une attaque contre Bibi si violemment juste avant de  leur sommet de Washington DC?

Est-ce parce Obama a renoncé à une véritable paix et  voulait juste attaquer Netanyahu une fois de plus et rejeter toute la culpabilité sur lui ? Peut-être. Les deux hommes n'ont jamais développé la bonne alchimie. Et Obama, dans ses sentiments les plus intimes, a peut-être tout simplement vu une occasion de plus de ternir Netanyahu et le tenir pour responsable. Le dernier fracas d'Obama a rappelé une observation qu'il avait faite avant même sa première élection - à savoir, alors qu'il était un fervent partisan d'Israël, cela ne signifiait pas qu'il se plie à toutes les positions du Likoud, le parti politique de Bibi.

 

Ou était-ce simplement qu'Obama a voulu juste faire étalage de sa puissance et donner une leçon à Bibi , dans le but de créer une faille profonde dans le paysage politique d'Israël? Signalant à Israël de trouver un autre leader plus en phase avec les intérêts américains? Si c'est le cas, le président s'est trompé. Les Israéliens, plus que quiconque, n'aiment pas être intimidés.

 

Au-dessus de tout cela, et dans les deux cas, Obama remue le couteau dans la plaie en présentant Abbas dans des nuances plus douces - un parangon pour la paix, parfaitement digne de confiance. Si ce n'est pas une blague, alors que tout le monde sait qu'Abbas a rejeté tout compromis pour atteindre un état palestinien et continue d'alimenter une campagne de provocation vicieuse contre l'Etat juif, il est difficile de dire qu'il est considéré comme l'un des acteurs de paix.

 

Quel que soit son motif, Obama a violé toutes les règles diplomatiques de base dans une si inutile et imprudante insouciance de casser Bibi - le genre de diplomatie qu'Obama a semblé favoriser à toutes les autres approches.

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai