Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

25 mars 2014 2 25 /03 /mars /2014 15:07
Jacques Kupfer 
http://www.jerusalemplus.com/degage/
 
Décidément, notre  peuple semble totalement anesthésié et incapable de réactions patriotiques pourtant amplement justifiées. L’exceptionnelle opération menée par Tsahal a pourtant de quoi réjouir les cœurs sionistes.
 
Il était un petit…
701496-john-kerry-avait-averti-israel
Réussir à arraisonner sans coup férir un bâtiment à plus  de 1500 kms de nos côtes est un puissant message. C’est d’abord la preuve que le faisceau d’intelligence et de courage rassemblés dans les services de renseignement, l’armée de l’air et la marine  fonctionne à merveille. Les armements, fusées, obus et balles récupérés à bord du KlosC étaient tous destinés à semer la destruction en Israël. Cela eut mérité que le peuple d’Israël exprime sa liesse dans les rues et ne soit pas abreuvé de commentaires cyniques par la presse israélienne. Comment s’étonner du silence assourdissant de la presse internationale qui n’a  pas transmis la moindre image des armes saisies quand le lendemain de l’opération, les medias israéliens avaient déjà fait l’impasse. Si seulement il s’était agi d’un pétrolier, l’Europe n’aurait pas juste  chanté « il était un petit… ».
 
Ces armes provenaient de l’Iran et représentent une preuve indéniable de son engagement terroriste.  Les Iraniens ont largement déclenché les hostilités contre notre pays et la duplicité occidentale a été à nouveau avérée.
 
La duplicité
On pouvait craindre que ce ne soit par simple stupidité, par une absolue naïveté que les occidentaux aient été charmés par le sourie hypocrite de salafiste « light » de  Rohani. Que nenni ! C’est en pleine connaissance de cause que ce qui reste encore de l’Occident libre se soumet lamentablement à l’Islam et tente de mettre un point aussi final que la solution au « problème juif ».
 
Au moment où Israël annonce l’importance de sa saisie, avance toutes les preuves de l’implication iranienne, Ashton se pavane à Téhéran. Sa position anti-israélienne n’est certes  pas une nouveauté.
 
L’infâme  ministre des Affaires Etrangères de l’Union Européenne, Ashton est partie présenter ses civilités à la République islamique d’Iran. Pour bien démontrer que le droit des femmes sous domination musulmane l’émeut, elle a caché sa chevelure filasse sous un fichu noir.
 
Quant à Obama et Kerry, ils continuent avec succès leur œuvre de destruction de l’ancienne puissance américaine. Depuis son accession au pouvoir, Hussein Obama n’a de cesse de démontrer l’impotence des USA et leur recul permanent.
 
Destruction des USA
Pour Kerry, son rêve est d’ajouter Israël à sa longue liste d’échecs pour le camp occidental. Si L’Etat hébreu pouvait s’écrouler comme le Sud Vietnam et lasser place à la Palestine, cet ancien militant de la cause nord-vietnamienne s’en réjouirait.  
 
Kerry a réussi avec son maitre de la Maison Blanche à promouvoir le chaos et l’instabilité. La destruction de toute structure étatique en Lybie, la trahison de leur « allié » Moubarak au profit des frères musulmans, le lâchage de l’Irak tombé sous la coupe des ayatollahs iraniens, la débâcle en Afghanistan et les négociations même plus secrètes avec les talibans, la guerre civile sanguinaire en  Syrie et l’abandon du Liban aux mains des Djihadistes, l’incapacité à réagir dans la crise ukrainienne représentent un bilan dramatique pour le monde libre. A son analphabétisme politique, Kerry ajoute des citations fausses et tronquées qu’il prête à l’ « autorité palestinienne ».
 
Les USA dans leur direction actuelle ne sont pas un allié fiable. Notre ministre de la Défense a raison dans son analyse de la faiblesse américaine. L’exigence  US de recevoir des excuses est pure impudence.  Le forcer à s’excuser serait  une fois de plus la preuve du manque de dignité nationale. Lorsque les politiques de Washington se permettent de critiquer nos implantations en Judée Samarie, lorsqu’ils se permettent d’exiger la libération d’assassins arabes, lorsqu’ils s’autorisent à mettre en question la nécessité de reconnaitre Israël comme un Etat Juif, où sont leurs excuses ? Lorsqu’ils maintiennent en prison Jonathan Polard, lorsqu’ils favorisent la nucléarisation de l’Iran, lorsqu’ils nous menacent de boycott, où sont leurs excuses.
 
Touche pas à ma patrie
Il est temps de réaffirmer clairement nos droits sur  toute la Terre d’Israël et cesser de s’extasier chaque fois qu’un  « ami »  reconnait à Israël le « droit de se défendre ».Ce droit  élémentaire de chaque individu et de chaque peuple ne mérite pas que nous applaudissions frénétiquement à chaque déclaration de ce genre et rappelons  à ces peuples « amis » que Tsahal combat seul et doit continuer à assurer l’existence du peuple juif en ne comptant que sur la seule force juive.
 
La  seule question qui se  pose encore sur Obama est de savoir s’il est chiite ou sunnite.
 
Quant à Kerry, appliquons-lui le slogan tellement apprécié quand il est hurlé par les meutes arabes :
Dégage !                                         

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai