Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Prêtre chrétien: Israël un brillant exemple des droits de l'homme

25 Décembre 2013 , Rédigé par mordeh'ai

http://www.israeltoday.co.il/NewsItem/tabid/178/nid/24329/Default.aspx?hp=readmore
Adapté par Mordeh'aï pour le blog malaassot.com
 
 
L'organisation sioniste israélienne Im Tirtzu la semaine dernière a accueilli la "Conférence sioniste des droits de l'homme" à Tel-Aviv. Parmi les conférenciers invités se trouvait le Père Gabriel Nadaf, chef spirituel du Forum de Recrutement des chrétiens d'Israël, un organisme qui encourage les jeunes Israéliens de langue arabe (ils préfèrent ne pas être étiquetés comme «Arabes») à se joindre à l'armée israélienne et d'intégrer pleinement la société juive israélienne.

Dans son allocution à la conférence, le Père Nadaf a noté " qu'il existe de nombreux régimes (dans la région) qui ne se soucient pas de l'égalité des droits, ils ne se soucient que de la restauration d'une élite qui terrorise le reste de la population, tout en brossant la question des droits de l'homme et autre déshumanisante ".

Mais, le prêtre grec orthodoxe a expliqué: " En Israël, nous [les minorités non-juives] ne connaissons pas l'inégalité."

Père Nadaf a conclu en déclarant comment il est "fier" de vivre en Israël, et insiste sur le fait " qu'Israël est un brillant exemple de droits de l'homme au Moyen-Orient."

On pouvait s'y attendre, les vues du Père Nadaf et d'autres membres du Forum de Recrutement des chrétiens d'Israël n'ont pas été populaire auprès de la communauté arabo-musulmane, ni aux yeux de ses représentants à la Knesset israélienne.

Plus tôt ce mois-ci, le fils du Père Nadaf a été violemment attaqué dans les rues de Nazareth par ceux qui s'opposent aux arabophones locaux et se disent appartenir à l'Etat juif. Nadaf et d'autres ont dit que c'était l'incitation à la haine d'un membre arabe de la Knesset Ahmad Tibi qui a abouti à l'attaque de son fils et continue d'alimenter la tension entre Arabes et Juifs dans le pays.

Mais Tibi, qui a écrit la semaine dernière dans une publication américaine sur le traitement des Arabes locaux d'Israël qui rappelle les lois de "Jim Crow" concernant les Etats du Sud des USA, vient de plus en plus sous le feu par sa rhétorique et de son approche hostile.

Le Vice-président de la Knesset Hamad Amar, un membre de la minorité druze  communauté d'Israël de langue arabe, a répondu aux accusations de Tibi avec son propre article accusant son collègue musulman de représenter " tout ce qui ne va paset qui est faux avec les partis arabes israéliens."

" Dans notre région qui est constituée de plus de 350 millions d'Arabes, il n'y a que 1.658.000 d'Arabes qui ont la liberté politique et religieuse complète et ont le droit de voter aux élections pleinement démocratiques. Ce n'est pas une coïncidence que tous ces Arabes vivent comme citoyens à part entière dans l'Etat juif ", a écrit Amar.

" Mais plutôt que d'essayer de construire un avenir positif ensemble ", Tibi soutient la ségrégation, appelant à l'ostracisme complet de tout Arabe israélien qui fait du bénévolat pour un service civil national", a poursuivi Amar.

L'homme politique druze a fait valoir que sa communauté est un parfait exemple de ce qui peut être atteint "si l'on choisit l'intégration et la contribution au lieu de l'ostracisme et la diabolisation."

Les Druzes d'Israël servent dans l'armée israélienne, sont des membres respectés du Parlement et sont largement intégrés à/et bien reçus dans la société juive.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :