Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Obama refuse de parler à Netanyahu

17 Novembre 2013 , Rédigé par mordeh'ai

Dernier rebondissement dans les relations publiques américano-israéliennes, Obama fait transférer tous les appels de Netanyahu à John Kerry.

 

Adaptation Mordeh'aï pour le blog malaassot.com ©5774 
 

       Le président américain Barack Obama a refusé   "plus d'une fois", de répondre aux appels téléphoniques du Premier Ministre Binyamin Netanyahou - selon la source du journal  koweïtien  Al-Jarida .

 

 

Un camouflet délibéré, les appels de Netanyahu sont transmis au secrétaire d'Etat américain John Kerry. 

 

Une source américaine a dit à  Al-Jarida  que les politiciens juifs américains ont eu à cœur de remédier à la situation, qui n'a cessé de se détériorer au cours du mois passé, et tentent de mettre en place une rencontre entre les deux leaders mondiaux à la Maison Blanche. 

 

L'actualité, c'est la dernière d'une série de querelles publiques entre les deux nations, dont les différences concernent le traitement d'un Iran nucléaire qui menace la traditionnelle alliance américano-israélienne. 

 

Obama, a adressé un avertissement direct au Congrès contre de nouvelles sanctions contre l'Iran, jeudi dernier, disant que celà pourrait mettre fin aux travaux empêchant un accord et créant des «conséquences imprévues» jusqu'à la guerre. 

 

«Si nous sommes sérieux dans la poursuite de la diplomatie, il n'y a pas besoin de nous  ajouter de nouvelles sanctions par-dessus des sanctions qui sont déjà très efficaces et qui les a amenés à la table des négociations en premier lieu», a déclaré M. Obama.

 

Obama a aussi aurait été dans le processus de levée des sanctions pour plus de 5 mois - sans un accord et avec l'approbation express du Congrès. 

 

Les déclarations suivent des remarques controversées  de Kerry mercredi dernier, qui a dit aux sénateurs Républicains qui ont été informés des récents pourparlers avec l'Iran  "d'ignorer tout ce que les Israéliens disent" sur la question.

 

La visite de Kerry en Israël le mois dernier pour faciliter les pourparlers de paix entre Israël et l'Autorité palestinienne avait quelque chose d'une mission diplomatique catastrophe , après avoir menacé Israël d'une troisième Intifada, puis engagé plus de 75 millions de dollars en soutien financier aux Arabes palestiniens. 

 

Netanyahu, quant à lui, a exhorté les dirigeants du monde afin d'éviter l'opération, dans le but à la fois pour la sécurité nationale d'Israël et la sécurité internationale face à un Iran nucléaire. "Israël préfère l'option diplomatique que toute autre option. Mais nous voulons une véritable solution diplomatique qui oblige l'Iran à démonter ses capacités nucléaires militaires ", Netanyahu a déclaré dans une allocution au sommet de la Bloomberg Fuel Choices.

 

"La proposition qui a été mise sur la table, dont les détails nous sont familiers, c'est une mauvaise affaire. Elle laisse l'Iran avec des capacités nucléaires aux objectifs militaires, et lui donne un net assouplissement des sanctions. Le danger supplémentaire est qu'elle donne à l'Iran la légitimité d'être un état au seuil du nucléaire. Cela va à l'encontre de l'intérêt de la communauté internationale ", a-t-il souligné.

 

La guerre des mots a eu des retombées à l'échelle politique ce week-end, Naftali Bennett et membres de "habayit hayehudi" continuent de rallier le soutien américain à la position israélienne sur la question, tandis que l'ambassadeur américain en Israël Dan Shapiro aurait approché les médias israéliens pour tenter de gagner le soutien du public israélien.

 

Les paroles de Shapiro peuvent tomber dans des oreilles sourdes, alors qu'un sondage a récemment révélé que la plupart des Israéliens croient que l'armée israélienne pourrait et devrait frapper l'Iranpar ses propres moyens.  

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :